Passer au contenu

Message du président à la veille du spectacle aérien.

Nous sommes tous impatients d’assister au spectacle aérien d’Aero Gatineau- Ottawa ce week-end, cela rappelle de nombreux souvenirs heureux à beaucoup d’entre nous… À la fin de chaque été, nous avons la chance de pouvoir participer à un merveilleux événement.

Le retour de notre événement après toutes les épreuves liées à la pandémie, aux nombreux confinements et restrictions, aux nouvelles mesures de contrôle vaccinal… est un vrai petit miracle. C’est donc un réel plaisir et une grande fierté pour notre équipe 100 % bénévole de vous offrir ce moment d’évasion et de plaisir tant mérité.

Organiser un spectacle aérien est d’une grande complexité. Nous avons été informés il y a quelques semaines que le pilote du F-16 avait subi des blessures et se trouvait dans l’incapacité de performer. La USAF a offert en remplacement le chasseur F-22 qui a été confirmé la semaine dernière. Pour assurer la sécurité des jets modernes à haute performance, il est indispensable de disposer d’un aéroport de déroutement en cas de problème. Pour le F-22 de la USAF, cet aérodrome doit se situer dans un rayon de 75 milles nautiques et comporter au minimum un système de câbles d’arrêt. Dans cette zone, la piste de Gatineau est trop courte et n’a pas de câbles d’arrêt ; Ottawa n’a pas de câbles d’arrêt ; Trenton est trop loin. La seule option était Mirabel, qui est juste à portée et possède des câbles d’arrêt.

Dans le passé, Mirabel était une alternative acceptable, et ce n’est qu’au cours du dernier week-end que nous avons été informés qu’en raison de limitations opérationnelles, ils ne seraient pas en mesure de déployer l’équipement d’arrêt pendant les créneaux horaires dont nous avions besoin. Ainsi, malgré tous les efforts de la RCAF et de l’équipe de démonstration de l’USAF, nous n’avons pas été en mesure de trouver une solution satisfaisante et c’est avec beaucoup de regret que l’équipe de démonstration a dû se retirer.

Toutefois, 90% de notre programmation est maintenue, avec plusieurs actes étonnants, y compris notre propre F-18 avec sa puissance et son bruit impressionnants. C’est d’ailleurs la première fois depuis 2 ans au Québec qu’on a la chance d’assister à une démonstration complète du CF18 et des Snowbirds.

Nous présenterons beaucoup d’avions, mais il n’y a pas de plus belle équipe de voltige au monde que nos Snowbirds qui célèbrent leur 50e anniversaire cette année – allez-y et profitez-en.

J’espère vous voir tous ce weekend,

John Bennett, président d’Aéro Gatineau-Ottawa.