Rick Volker s’est fait connaître en se méritant les honneurs dans plusieurs concours américains aéronautiques, en volant dans des avions Pitts et Sukhoi. Il a participé à plusieurs compétitions sportives, telles que la natation, le culturisme, le patinage de vitesse et le ski de fond. Il est un évaluateur acrobatique pour l’industrie de l’aviation et… un dentiste! Il passe 10 heures par semaine avec son avion (pour voler et pour l’entretenir) et 26 heures à son bureau dentaire. Comme il offrira une performance lors d’Aero Ottawa-Gatineau, nous lui avons demandé quelques questions :

Pourquoi faire des spectacles acrobatiques?
J’aime repousser les limites de mon corps et ma tête. J’aime la vitesse et j’aime compétitionner avec tout ce qui bouge. Ce type d’aviation est violent et demande une concentration parfaire. Les acrobaties aériennes demandent une condition physique semblable à un événement sportif intense.

Quel type d’avion pilotez-vous?
Je pilote le Sukhoi 26M, construit en Russie, qui est l’avion le plus dominant aux Compétitions acrobatiques Mondiales des 30 dernières années.

Qu’est-ce qui rend le Sukhoi 26M si spécial?
Il est connu comme le plus puissant des modèles de voltige jamais créé. Il a des limites de conception supérieures à celles qu’un corps humain moyen peut endurer. Si le pilote peut le penser, l’avion peut le faire. Le Sukhoi est principalement composé de matériaux exotiques tels que la fibre de carbone et le titane. C’est le seul Sukhoi 26M à participer à des spectacles aériens en Amérique du Nord. L’énorme hélice et la forme de l’aile grasse fournissent des caractéristiques de vol non disponibles dans d’autres conceptions. Le pilote peut utiliser les forces créées par l’hélice pour effectuer des manœuvres qui semblent violer les lois de la physique. À une vitesse nulle, l’hélice et le moteur produisent un rapport poussée/poids de 1: 1, ce qui permet à l’avion de rester en vol stationnaire.

Quel est votre parcours?
Je n’avais jamais pris l’avion avant d’assister à un spectacle aérien il y a 25 ans. Je suis parti avec l’objectif de devenir pilote acrobatique aérien. J’ai commencé des cours de pilotage et j’ai fait de la compétition de voltige, considérée comme la meilleure préparation pour la création de spectacles aériens innovants. J’ai trouvé des experts pour me conseiller en cours de route.

© 2011 DND-MDN Canada
Image par Caporal Éric Girard, Atelier d’Imagerie

Que faut-il pour voler comme Rick Volker?
Cela nécessite une bonne condition physique générale, des compétences supérieures en résolution de problèmes 3D et la conviction que vous pouvez faire tout ce que n’importe qui peut faire. Il faut aussi le désir de faire des choses que personne d’autre ne peut faire. Je fais appel à mon besoin de vitesse et aux technologies de l’aviation qui permettent à mon esprit de convertir une pensée en mouvement, sans distorsion ni distraction. J’aime défier les traditions. C’est l’amour de l’expérimentation qui me motive.

À quelle fréquence vous exercez-vous?
Je vole presque tous les jours. Je travaille ma condition physique tous les jours. Je formule des plans et les suis. Je savoure la compétition et la critique.

Que peuvent apprendre les enfants de vous?
Si vous avez un rêve, faites appel à des experts pour vous aider à atteindre votre objectif. N’écoutez pas les détracteurs et les incrédules. Si une autre personne peut faire quelque chose, vous le pouvez aussi. Si vous avez un très grand rêve, décomposez-le et réalisez-le par petites étapes. Continuez à y travailler. Il y a toujours un moyen d’y arriver.

Rick Volker offrira une performance le 13 août, ainsi que le 7 et 8 septembre.

Achetez vos billets maintenant : aerogatineauottawa.com/billets/?lang=fr